A quel chemin de vie m’invite le constat de la faiblesse de ma volonté ?

du vendredi 19 (18h) au dimanche 21 (17h) mars 2021

Avec Dominique ARRIGHI

Eprouvant, comme le dit Saint Paul que dans telle partie de ma vie « je ne fais pas le bien que je voudrais, mais je commets le mal que je ne voudrais pas.» (Rm 7, 19), je désire trouver comment sortir de cette impasse.

La difficulté à accorder notre volonté et nos actes est un enjeu majeur de notre vie spirituelle. Partant d’une situation personnelle où chaque participant est confronté aux limites de sa propre volonté, nous repèrerons comment le mauvais esprit s’y prend pour mettre notre volonté en échec et la dissocier de la volonté de Dieu (peurs, croyances erronées, fausses images de soi, …). Nous identifierons les éléments « non vivants » qui guident nos comportements et des moyens pour sortir des impasses dans lesquelles il nous enferme. Finalement, nous chercherons l’attitude juste entre velléité et volontarisme afin de laisser l’Esprit habiter notre volonté.

Cette session mêlera temps de prière à partir de textes bibliques, travail sur soi guidé par un questionnement adapté, échanges, éclairages sur les approches spirituelles, philosophiques et psychologiques de la volonté.

 


 

Indications pratiques :

  • Les draps et serviettes de toilettes sont fournis.
  • Pensez à apporter de quoi écrire et vos affaires personnelles.
  • Si vous avez une prescription médicale pour un régime alimentaire, joignez-la à votre bulletin d’inscription.
  • Une part importante des temps se passe dans les rencontres entre participants, et des activités peuvent être prévues en soirée, c’est pourquoi il est essentiel de loger et de prendre ses repas sur place.
  • Le Châtelard vous accueille dans un parc boisé de 40 ha. Jogging et promenades sont encouragés.


Le Châtelard est une association loi 1901.
Pour bénéficier de ses services, une cotisation d’entrée de 5 € annuelle est obligatoire.

Participation aux frais

  • dont frais de pension :
  • et frais d’animation :

Pour les uns, ces frais représentent une part importante de leurs revenus. Quand cela est utile une réduction de solidarité est possible. N’hésitez pas à en parler à l’accueil ou au Directeur ou lors de votre inscription.

D’autres au contraire, peuvent donner plus et nous avons besoin de cette solidarité pour continuer à accueillir dans de bonnes conditions.


Pour s’inscrire :
Cliquez sur le bouton