Je t’aime… mais comment te le dire encore ?
Des mises en situation pour renouveler nos échanges.
 
Etape 1 : du samedi 21 mars (13h30) au dimanche 22 mars 2020 (18h)
Etape 2 : du samedi 21 mars (13h30) au dimanche 22 mars 2020 (18h)

Comment continuer ?

  • repérer nos joies, nos faiblesses, nos difficultés, nos incompréhensions …
  • dépasser les tensions …
  • prendre soin de moi, de toi, de notre couple …
  • partager une parole et favoriser l’écoute mutuelle …
  • renouveler notre regard …

En groupes de deux à quatre couples, à travers des mises en situation, avec un couple animateur, créer des conditions nouvelles, en rupture avec le quotidien.

Ce week-end s’adresse à des couples croyants ou non, ayant au moins 5 ans de vie commune.  Le week-end appelé « Etape 2″ est pour les couples ayant déjà vécu un 1er week-end « Vivre à deux ».Il est possible de participer aux temps de prière et de célébration du Centre, et de rencontrer un père jésuite, le P. Olivier de FRAMOND, à la demande.

 


Indications pratiques :

  • Les draps et serviettes de toilettes sont fournis.
  • Pensez à apporter de quoi écrire et vos affaires personnelles.
  • Si vous avez une prescription médicale pour un régime alimentaire, joignez-la à votre bulletin d’inscription.
  • Il est possible d’arriver la veille au soir (avant 19h pour le dîner) en l’indiquant sur votre bulletin d’inscription.
  • Une part importante des temps se passe dans les rencontres entre participants, et des activités peuvent être prévues en soirée, c’est pourquoi il est essentiel de loger et de prendre ses repas sur place.
  • Le Châtelard vous accueille dans un parc boisé de 40 ha. Jogging et promenades sont encouragés.

Le Châtelard est une association loi 1901.
Pour bénéficier de ses services, une cotisation d’entrée de 5 € annuelle est obligatoire.

Participation aux frais : 145.50 € pour le couple

  • dont frais de pension : 96 € (repas de midi : 14 €, repas du soir : 12 €, chambre double : 44 €)
  • et rais d’animation : 49.50

Pour les uns, ces frais représentent une part importante de leurs revenus. Quand cela est utile une réduction de solidarité est possible. N’hésitez pas à en parler à l’accueil ou au Directeur ou lors de votre inscription.

D’autres au contraire, peuvent donner plus et nous avons besoin de cette solidarité pour continuer à accueillir dans de bonnes conditions.


Pour vous inscrire :
Cliquez sur le bouton